Place your mouse over the picture to zoom it.

Passer votre souris sur les images pour les voir en zoom.

Giclée reproductions are signed and are enhanced by the artist.

Les reproductions Giclés sont signées et sont rehaussées a la peinture par l'artiste

120.00€

Kaf Open hand helping to judge and measure, container and content, hollow, concave.

Art juif contemporain, la lettre hébraïque Kaf

La main ouverte permettant de mesurer et de juger; le contenant et le contenu, chose creuse

Choose the type od print and the size of it

Symbolisme

Kaph représente la paume de la main. C'est un symbole d'accomplissement. La courbure du Kaph est à la fois un signe d'humilité, montrant l'acceptation des épreuves et des lois garantissant le couronnement de l'oeuvre (Kéter, couronne).
L'aboutissement du Kaph est la conséquence d'efforts mentaux et physiques et révèle aussi la capacité de faire sortir un potentiel.


Origine

Le Kaph protosinaitique rappelle nettement une main pliée, le pouce écarté, avec une partie de l'avant bras. Plus précisément, le bras est dressé, les trois doigts (auriculaire, annulaire, majeur) sont tendus dans l'axe du bras, et le pouce et l'index forment un V.
Après le doigt du Youd qui désigne une direction ou un quelconque élément, le Kaph offre une main tendue, prête à recevoir, dans tous les sens du terme. La main tendue à la façon du Kaph est un signe ancien montrant à l'autre qu'il est le bienvenu. Le simple fait de présenter sa main était la preuve qu'elle ne tenait pas d'arme et que les intentions étaient pacifiques.


Signification

En relation avec les mots "Kaphaf" et "Kaph", signifiant .courbé" ou 'incliné", le nom Kaph évoque une courbure que l'on retrouve dans sa forme. La racine fondamentale du Kaph est kapah, qui signifie courber, incliner, apprivoiser, dompter.
Il ne faut pas oublier que c'est aussi le mot "kéfi", le «rocher», représentant la force et la stabilité.

Langue hébraïque


Forme de la lettre

La forme de la lettre Kaph évoque une personne inclinée. Le Kaphest formé par trois barres reliées par des coins arrondis. Ces trois barres représentent, d'après le Talmud(Aboth4:17), les trois couronnes :
- Kéter Torah(Couronne de la Torah),
- Kéter Kehounah(Couronne de la Prêtrise),
- Kéter Malkouth(Couronne de la Royauté).
Le mot kétercommence par la lettre Kaph, et la Torahest la ligne horizontale supérieure, la Prêtrise la ligne intermédiaire verticale et la Royauté, la ligne horizontale inférieure. Ces trois lignes forment la clé de lavie, car il s'agit de trois fois la lettre Vav, de valeur 6, ce qui totalise 18, valeur de H'aï, la vie.


Guématria

La lettre Kapha une valeur numérique de 20, ce nombre est parfois considéré comme néfaste, dans le sens où il entretient la lutte des oppositions.
Ce nombre symbolise également un réceptacle suffisamment solide pour s'éprouver, voire se mettre en danger, afin de recevoir. C'est aussi le nombre manifestant la puissance du Youd, dont la valeur développée (10+6+4) est égale à 20.
Le nom Kaph, composé de Kaphet de Pé, a une valeur de 100, symbole de la nature du microcosme. Cette valeur révèle également l'épanouissement du Youd, car il est le résultat de 10xl 0. Le nombre 100 révèle bien l'aspect récipiendaire du Kaph, car il est la guématria de 'kelim":réceptacles.
 Sources:
www.alephbeth.net

Meguilat Esther

Votre lettre dans la Toah

 

Newsletters

Select the newsletter(s) to which you want to subscribe or unsubscribe.